Evolution de l'activité par secteur

 

Le verre creux

Au cours de l’année 2013, le verre creux a enregistré une production de 3 298 537 tonnes contre 3 415 341 en 2012 et 3 631 098 en 2011. La bouteillerie représente en tonnage 2 574 797 tonnes en 2013. Le flaconnage et les pots, toujours regroupés dans les statistiques professionnelles verrières, ont enregistré en 2013 une production de 456 152 tonnes comparée aux 465 611 tonnes de 2012. La gobeleterie est stable par rapport à 2012.

Le verre plat

Le verre plat a enregistré en 2013 une production nationale de 777 922 tonnes contre 855 530 en 2012. Les produits de base, qui font seuls l’objet de statistiques officielles, sont, soit revendus en l’état, soit
transformés en glaces et verres trempés, en verres feuilletés ou en vitrages isolants (vitrages multiples destinés à l’isolation thermique). Les deux marchés principaux du verre plat sont le bâtiment et l’automobile.

La laine et le fil de verre

L’évolution d’ensemble de la production de la laine et du fil de verre (textile et isolation) est largement positive en 2013, passant de 291 860 tonnes en 2012 à 381 686 tonnes en 2013.

L’isolation continue son orientation dans un marché porteur.